Les Enfants d'Icare est un quatuor à cordes jazz né en 2016 de l'imagination du violoniste et compositeur Boris Lamérand à la lumière des conseils avisés de Carine Bonnefoy et de Dominique Pifarély. L'idée de départ est de moderniser le quatuor à cordes, développer son aspect 'percussif', le rendre autonome rythmiquement (pas de batterie, pas de percussion), tout en gardant les qualités timbrales et harmoniques formidables qui ont été développées pour cette formation dans la tradition classique depuis plus de trois cent ans. Trop souvent dans le jazz, les ensembles de cordes ont été relégués au second plan, à enchaîner nappes sirupeuses et envolées lyriques, afin de créer un écrin de velours pour un saxophoniste ou une chanteuse mégalomanes. Foin  du velours, Les Enfants d'Icare sera avant tout la réunion de quatre improvisateurs, quatre solistes capables de s'accompagner, en jouant eux-même le rôle de la rythmique. Pour ce faire tout est bon à prendre: cordes pincées, techniques percussives issues de la musique contemporaine, ou les fameux 'slaps' d'archet, les 'Chops', technique issue du bluegrass américain et qui permet de créer des cocottes à la Eddie Hazel sur un violon!

  Le quatuor est constitué d'Olive Perrusson à l'alto, Octavio Angarita au violoncelle, Antoine Delprat au violon et Boris Lamérand au violon et à la composition. 

  B. Lamérand est allé puiser des idées autant dans l'immense répertoire classique du XXe ou contemporain pour cette formation (Bartok, Darius Milhaud, Ravel, Maessian), que dans les musiques 'traditionnelles' où les cordes sont reines (Inde, Balkans, Irlande, traditionnel américain). Cependant son univers musical reste attaché à une certaine idée du jazz. On pourra citer comme influences J. Coltrane (ses harmonies, son impressionnisme), D. Ellington (son travail sur les timbres, son goût des nuances), F. Zappa (son ouverture esthétique,son rapport à l'écriture), mais aussi des sons issus du rock ou de la pop (Sonic Youth,  Robert Wyatt).

  Le quatuor a été accueilli par le collectif 'Le Flot' à Ivry/Seine, en décembre 2016 pour enregistrer un EP 3 titres. 

Les Enfant d'Icare se sont produit pour la première fois sur la scène du Baiser Salé en janvier 2017, en compagnie du groupe en résidence Theorem of Joy (festival Jazz de demain). Le quatuor a été invité à se joindre à plusieurs projets annexes: invités par le Ploum puis le Taca Shimizu project ou encore le rappeur Syrano. Le quartet a également été invité sur le premier album de Theorem of Joy sorti en mars 2018 chez Inouï records, et s'est produit sur la scène du Studio de l'Ermitage le 2 mai 2018, en première partie de la soirée de sortie d'album de Theorem of Joy. Le quatuor est en résidence #Jazzdedemain au Baiser Salé pour la saison 2017-2018. Cette résidence a été l'occasion pour le quartet de collaborer avec des artistes passionnants: le contrebassiste Chris Jennings, la chanteuse Léa Castro et Thomas Julienne, le violoniste Dominique Pifarély et la pianiste/compositrice Carine Bonnefoy. Le quatuor sera résident au Baiser Salé #Jazzdedemain pour la seconde fois lors de la saison 2018-2019.